• Les sept rayons



    Dans "La doctrine secrète", Helena
    Blavatsky a indiqué qu'ils sont les forces constructives et la somme totale
    de tout ce qui est dans l'univers manifesté
    . Ce sont les sept courants
    d'énergie divine universelle.
    Selon le Maître D.K., "chacun des rayons est le récipient et le gardien des sept systèmes solaires et des douze constellations".



    Les rayons sont au nombre symbolique de sept comme les jours de la
    semaine, les couleurs de l'arc-en-ciel, les règnes dans l'univers, les chakras
    dans le corps éthérique, les plans de conscience etc.... :



    1.Le premier
    rayon : volonté ou pouvoir,



    2.Le deuxième
    rayon : amour sagesse,



    3.Le troisième
    rayon : intelligence active,



    4.Le quatrième
    rayon : harmonie, beauté et art,



    5.Le cinquième
    rayon : connaissance concrète et science,



    6.Le sixième
    rayon : dévotion et idéalisme,



    7.Le septième
    rayon : magie cérémonielle.



    Ramené à un individu, le concept de rayon se décline comme
    caractéristiques d'âme et de corps. Le rayon d'âme ne change pas d'une
    incarnation à l'autre ; il existe des âmes de 1er rayon, de 2ème rayon etc....
    des âmes de 7ème rayon. De même, il existe des rayons de:



    ·        
    personnalité,



    ·        
    corps mental,



    ·        
    corps astral,



    ·        
    corps physique,



    qui eux, changent (ou peuvent changer) à chaque
    incarnation, variant de 1 à 7 également (mais constants dans une même vie).



    Tout être humain est gouverné par ces 5 rayons de base, et est aussi
    influencé par son rayon racial et son rayon national.
    Les êtres humains dans leur ensemble sont influencés par le rayon du règne humain (le 4ème rayon), le rayon de la planète Terre (3ème rayon) et le rayon du système solaire (le "grand second rayon d'Amour-Sagesse").



    Toutes ces considérations permettent de comprendre les comportements
    humains, et constituent la matière de ce que le Maître D.K. a appelé la psychologie
    ésotérique
    .



    Rayons, synthèse du tome I "La mission de Maitreya" de Benjamin
    Creme.


     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     
     
     
     
     


     

     

     
     

    Caractéristique 

     
     

    Caractéristiques complémentaires 

     
     

    Rayon 

     
     

    fondamentale de l'âme 

     
     

    Personnalité 

     
     

    Corps physique 

     
     

    Particularités 

     
     

    1 

     
     

    Pouvoir Volonté

     
     

    autoritaire,
      courageux

     
     

    grand, ossature
      large, gras

     
     

    hommes politiques,
      militaires, policiers, sportifs poids-lourds

     
     

    2 

     
     

    Amour Sagesse

     
     

    grande sensibilité,
      n'aime pas les jeux, timide, manque de confiance

     
     

    petit, délicat,
      raffiné

     
     

     

     
     

    3 

     
     

    Intelligence active
      et créatrice

     
     

     

     
     

    toutes tailles et
      formes

     
     

    corps physique le
      plus commun avec le 7ème; athlètes courants; constitue la norme

     
     

    4 

     
     

    Harmonie, Beauté, Art

     
     

    délicatesse et
      raffinement des manières

     
     

    combinaison des 2e  et  
    e

     
     

    a l'énergie du 3e  

     
     

    5 

     
     

    Science concrète,
      connaissance

     
     

     

     
     

    raideur, apparence
      guindée, gauche, maladroit, épaules et têtes carrées, yeux enfoncés sous des
      sourcils épais

     
     

     

     
     

    6 

     
     

    Idéalisme abstrait,
      Dévotion

     
     

     

     
     

    grand, embonpoint,
      apparence molle, peu en Europe, beaucoup aux USA

     
     

     

     
     

    7 

     
     

    Ordre cérémonial,
      Magie, Rite, Organisation

     
     

    une certaine fermeté

     
     

    grand ou petit mais
      mince et élancé, traits bien dessinés

     
     

    résistant, sports
      d'endurance

     





    Qualités et défauts liés aux rayons d'âme



    Les différentes caractéristiques et qualités de
    chacun des rayons sont données par le Maître D. K., à travers Alice Bailey,
    dans Psychologie ésotérique, volume I.






     
     
     
     


     
     
     
     


     
     
     
     


     
     
     
     


     
     
     
     


     
     
     
     


     
     
     
     


     
     
     
     


     

    Rayon 

     
     

    Vertus 

     
     

    Vices 

     
     

    Vertus à acquérir 

     
     

    Rayon 1

     

    Volonté ou Pouvoir

     
     

    Force, courage,
      fermeté, fidélité résultant d'une absence absolue de crainte, force de
      caractère, unicité d'intention, pouvoir de gouverner, capacité de saisir les
      grandes questions avec un esprit large, de manier les hommes et de faire le
      bien.

     
     

    Orgueil, ambition,
      entêtement, dureté, arrogance, désir de dominer les autres, obstination,
      colère, solitaire, pouvoir pour le mal.

     
     

    Tendresse, humilité,
      sympathie, tolérance, patience.

     
     

    Rayon 2

     

    Amour-Sagesse

     
     

    Calme, force,
      patience et endurance, amour de la vérité, fidélité, intuition, intelligence
      claire, caractère serein, amour divin, sagesse, tact.

     
     

    Se laisser trop
      absorber par l'étude, froideur, indifférence à l'égard d'autrui, mépris des
      limitations mentales chez les autres, égoïsme, suspicion.

     
     

    Amour, compassion,
      désintéressement, énergie.

     
     

    Rayon 3

     

    Activité,
      Adaptabilité ou Intelligence

     
     

    Vues larges sur
      toutes les questions abstraites, sincérité, intellect clair, capacité de
      concentration, patience, prudence, absence de cette tendance à se tourmenter
      pour un rien et à ennuyer les autres au sujet de bagatelles, illumination
      mentale, approche philosophique.

     
     

    Orgueil intellectuel,
      froideur, tendance à s'isoler, imprécision quant aux détails, distraction,
      entêtement, égoïsme, critique, manque de sens pratique, manque de
      ponctualité, paresse.

     
     

    Sympathie, tolérance,
      dévotion, précision, énergie, bon sens.

     
     

    Rayon 4 Harmonie,
      Beauté, Art et Unité

     
     

    Grandes affections,
      sympathie, courage physique, générosité, dévotion, vivacité de l'intellect et
      de la perception.

     
     

    Egocentrisme,
      tendance à se tourmenter, imprécision, manque de courage moral, fortes
      passions, indolence, extravagance, intuition voilée.

     
     

    Sérénité, confiance,
      maîtrise de soi, pureté, désintéressement, précision, équilibre mental et
      moral.

     
     

    Rayon 5 Connaissance
      concrète ou Science

     
     

    Précision, justice
      (sans merci), persévérance, bon sens, indépendance, intelligence vive,
      véracité.

     
     

    Critique dure,
      étroitesse d'esprit, arrogance, caractère ne sachant pas pardonner, manque de
      sympathie, préjugés, tendance à s'isoler, séparatisme mental.

     
     

    Respect, dévotion,
      sympathie, amour, largesse d'esprit.

     
     

    Rayon 6

     

    Idéalisme abstrait ou
      Dévotion

     
     

    Dévotion, fermeté
      d'intention, amour, tendresse, intuition loyauté, respect, inclusivité,
      idéalisme, sympathie.

     
     

    Amour égoïste et
      jaloux, arrogance, partialité, tendance à la déception, sectarisme,
      superstition, préjugés, conclusions prématurées, violentes colères, violence,
      fanatisme, suspicion.

     
     

    Force, sacrifice de
      soi, pureté, vérité, tolérance, sérénité, équilibre, bon sens.

     
     

    Rayon 7

     

    Ordre cérémonies ou
      Magie ou Rituel

     
     

    Force, persévérance,
      courage, courtoisie, méticulosité, confiance en soi, créativité, réflexion,
      organisation.

     
     

    Formalisme,
      bigoterie, fierté, étroitesse d'esprit, jugement superficiel, arrogance, trop
      d'insistance sur la routine, superstition.

     
     

    Réalisation de
      l'unité, largesse d'esprit, tolérance, humilité, gentillesse et amour.

     




    Quelques exemples de "personnalités"



    Dans la suite, les rayons sont donnés dans l'ordre
    suivant : âme, personnalité, corps mental, corps astral, corps physique, la
    source étant le Maître de Benjamin Creme, tome I ou III de "La mission de
    Maitreya" (voir bibliographie).
    Ce dernier a parfois donné aussi les sous-rayons (lorsqu'ils sont mentionnés, ils le sont après un /) pour les quatre rayons de corps. Le même chiffre pour le rayon et le sous-rayon renforce l'effet de ce chiffre.



    Le premier rayon : chefs d'état, dirigeants de toutes sortes
    Mao Tsé Toung : 1-1-1-2-1

    Franco : 1-1-1-6-7

    Charlemagne : 1-1-1-6-7

    Abraham Lincoln : 1-2-1-2-1.



    Le deuxième rayon : sages
    Bouddha : 2-2-1-2-7

    Jean le bien aimé : 2-2-6-2-1

    Ananda Mayee Ma : 2-2-6-4-3

    Krishnamurti : 2-2-4-6-7

    Lao Tseu : 2-4-4-2-3

    Kabir : 2-2-4-4-7

    Krishna : 2-6-4-6-3

    Gandhi Mahatma : 2-2-6-2-3.



    Le troisième rayon : philosophes et certains scientifiques
    Confucius : 3-7-2-6-1

    Bergson : 3-1-3-2-3

    Sartre : 3-2-3-6-3

    Aïvanhov : 3-6-6-2-7

    Marie Curie : 3-3-5-4-7

    Lavoisier : 3-5-5-6-3

    Képler : 3-5-1-2-5.



    Le quatrième rayon : artistes, notamment les musiciens
    Mozart : 4-4-4-4-3 (4-4-5-2-3 dans sa vie suivante comme facteur de violons, les rayons de corps mental et astral ont changé


    Berlioz : 4-4-4-6-3

    Mahler : 4-4-4-6-3 (noter la similitude)

    Verdi : 4-4-4-6-7

    Puccini : 4-4-4-6-7 (noter la similitude)

    Beethoven : 4-4/4-1-2-7 personnalité de 4ème rayon renforcée par un sous-rayon de 4


    La combinaison de 4 et 7 donne aussi des artistes de très haut niveau :

    Léonard de Vinci : 4-7-7-4-7

    Rubens : 4-7-1-4-7

    Bach : 2-4/4-7-6-3 (pas une âme de 4ème rayon, mais une personnalité de 4ème rayon renforcée par un sous-rayon de 4, et la présence de la combinaison de 4 et 7).



    Le cinquième rayon : scientifiques
    Descartes : 5-5-1-4-3

    Pascal : 5-3-1-2-3

    Pasteur : 5-7-7-2-3

    Openheimer : 5-3-7-6-3.



    Le sixième rayon : sacrifice, martyrs, mystiques
    Ste Catherine : 6-6-6-6-7

    St François d'Assise : 6-6-6-2-3

    Marie-Madeleine : 6-6-6-4-3

    Baha U'llah : 6-6-6-4-7

    Thérèse de Lisieux : 6-6-6-4-7

    Marie mère de Jésus : 6-6-2-2-3

    Jésus disciple : 6-1-1-2-1 (6-1-1-2-7 dans sa vie suivante en tant qu'Apollonius de Tyane, seul le rayon de corps physique a changé).



    Le septième rayon : magie, cérémonie
    Nicolas Poussin : 7-7-6-4-3

    Leadbeater : 7-3-5-6-7

    Besant Annie : 7-1-4-6-7.



    Cas singuliers:
    Einstein : 2-2-4-2-3 : pas de 3 ou de 5 (à part le corps physique) ce qui ne le destinait pas à priori à une carrière de scientifique, mais peut-être à celle d'un sage


    Le grand yogi et instructeur Sivananda avait une combinaison de rayons et sous-rayons particulièrement équilibrée : 2-1/4-6/3-4/2-7/7.



    Les rayons et les nations



    Un pays a un rayon d'âme et un rayon de personnalité
    : exemples
    France : 5-3 ; Grande Bretagne : 2-1 ; Inde : 1-4

    Allemagne : 4-1 ; Italie : 6-4 ; Chine : 1-3

    Espagne : 6-7 ; Russie : 7-6 ; Etats Unis : 2-6.



    Les rayons et les races



    Race aryenne : 3ème rayon,
    Race atlante : 4ème rayon,

    Race lémurienne : 5ème rayon.



    Les rayons et les règnes



    Règne minéral : 7ème et 1er rayons,
    Règne végétal : 2ème, 4ème et 6ème rayons,

    Règne animal : 3ème et 6ème rayons,

    Règne humain : 4ème et 5ème rayons,

    Règne subhumain des âmes : 5ème et 2ème rayons,

    Règne subhumain des vies planétaires : 6ème et 3ème rayons,

    Règne subhumain des vies solaires : 1er et 7ème rayons.



    Les rayons et les animaux



    Les animaux n'étant pas fondamentalement
    individualisés, appartiennent en groupe à un type de rayon ; par exemple, les
    éléphants sont du premier rayon, les chiens du deuxième, les chats du
    troisième, le cheval du sixième; les animaux sur ces rayons sont prêts pour
    l'individualisation.



    Les rayons et les planètes



    Les planètes du système
    solaire ont un unique rayon: par exemple
    Terre : 3

    Mars : 6

    Vénus : 5















    Bibliographie



    ·        
    "Traité sur les sept rayons", volumes I à
    V, du Maître D.K. à travers Alice Bailey, éditions Lucis Trust,



    ·        
    "La mission de Maitreya", tomes I, II et
    III, de Benjamin Creme, éditions Partage publication.


    POUVOIRS


    votre commentaire

  • POUVOIRS



    Nous savons que chaque chose  qui existe dans l'Univers a d'abord été une
    pensée. En Grec 'logos" signifie à la fois mot et pensée. La pensée (le
    mot mental) précède le mot parlé. "Au commencement était le Verbe et le
    Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Toutes choses furent faites par
    lui; et sans lui rien de ce qui est fait n'aurait pu être. En Lui était la Vie
    ; et la vie était la lumière de l'homme" (Jean 1:1). Le Verbe Cosmique
    peut être considéré comme la forme manifestée de la pensée créatrice—une
    hiérarchie de vibrations qui construit toutes formes et, selon la connaissance
    occulte, leur donne une âme. Les arbres, les fleurs, les montagnes, les
    mers—tout ce qui existe dans l'Univers—fut d'abord une pensée issue des Forces
    de la Nature.



     



    Chaque chose que nous utilisons dans ce monde s'est développée à partir d'une
    pensée, qu'elle soit d'une pensée de l'esprit d'un ange ou d'un démon, d'une
    femme ou d'un homme.



    Si, au commencement, le Verbe exprimait la pensée et le Verbe était avec
    Dieu et était Dieu, nous pouvons imaginer que, à la fin, les pensées seront avec
    Dieu et constitutives de Dieu.



    Les Enseignements Rosicruciens  déclarent que dans la Période de 
    Jupiter la Terre deviendra  éthérique et le corps vital sera notre
    véhicule le plus dense et l'esprit humain sera vitalisé. Nous aurons une
    conscience objective  et serons capables d'imprimer les images sur
    d'autres esprits. Dans la période de Vénus l'essence des corps dense et vital
    perfectionnés sera mélangée au corps désir. Le corps désir sera notre véhicule
    le plus dense, l'Esprit de Vie absorbera  l'Ame intellectuelle et l'esprit
    acquerra alors le sentiment et nous créerons  des formes vivantes et
    sensibles. Dans la dernière période ou Période de Vulcain de notre schéma
    d'évolution l'esprit sera perfectionné et mélangé à la quintessence du corps triple.
    Nous, en tant qu'Esprits Vierges, serons capables de nous propager nous-mêmes
    et de créer des formes vivantes, mouvantes et pensantes. Nous aurons alors
    atteint un point de l'évolution un peu plus élevé que celui des Seigneurs du
    Mental actuels. Puis  le Globe le plus dense pour notre activité
    d'évolution sera dans la région concrète du monde de la Pensée, le plus rare
    des Globes en lequel l'humanité a son expérience généralement.



     



    Au moment venu, le verbe créateur, qui est pensée divine, sera avec et en Dieu
    en tant que Dieu. A ce moment les humains seront capables de créer des formes
    animées à travers les mots"parlés" par notre larynx spirituel.



    L'homme, en tant que potentiel homme-Dieu, possède la faculté créatrice
    divine. Il apprend maintenant  à créer. Il a la capacité de penser
    et  il peut exprimer ses pensées. Lorsqu'il n'est pas capable de mettre
    lui-même ses idées à exécution, il peut s'assurer de l'aide des autres 
    par sa parole. Aujourd'hui, à travers une série d'incarnations, nous apprenons
    lentement par nos erreurs. Actuellement nous sommes des enfants spirituels. Si
    nous étions capables de créer directement par le verbe, nos créations seraient
    imparfaites et nuisibles. Ce que j'aime particulièrement me rappeler est
    l'histoire de deux sœurs. [Voir Rays Juillet/Août 2000]



    L'une avait des fleurs, des diamants et des choses merveilleuses venant de
    sa bouche  parce qu'elle avait toujours des pensées aimantes. L'autre sœur
    avait des serpents, des crapauds et autres choses repoussantes sortant de sa bouche
    parce que ses pensées étaient égoïstes et de mauvais esprit. Ceci me rappelle
    de parler avec des mots gentils  et de pardonner aux autres lorsqu'ils
    utilisent leurs pensées et leur voix pour blesser ou nuire.



     



    Nous sommes faits "fils de Dieu et un jour nous serons des
    Dieux". Durant la Période de Saturne le Globe le plus dense occupé par
    l'humanité naissante était situé  dans la même portion du monde de la
    Pensée qu'il est occupé par le plus rare des Globes de la période actuelle—la
    Région de la pensée concrète. En tant que Esprits Vierges nous étions
    enveloppés dans ce Globe, ou peut-être mieux, le Globe entier était composé
    d'Esprits Vierges comme une framboise est faite d'un grand  nombre de
    petites framboises. Les peintures de la renaissance, comme la Madone à la
    Grenade
    de Botticelli, montrant le Christ tenant une grenade, évoquent la
    même idée.



     



    Aujourd'hui, la grande majorité des gens a développé l'habitude de la
    pensée nonchalante, qui la rend incapable de maintenir quelque sujet jusqu'à ce
    qu'il soit complètement approfondi. Le contrôle de la pensée est difficile mais
    devant hautement être désiré parce que la force de la pensée est  le moyen
    le plus puissant pour obtenir la connaissance. Puisque la pensée est notre
    principal pouvoir, la maîtrise de ce pouvoir est essentielle afin que nous
    puissions distinguer entre les illusions et les idées véritables générées par
    l'Esprit intérieur.



     



    Vers la réalisation de ce but, les étudiants des Enseignements Rosicruciens
    sont poussés pour accomplir l'exercice de concentration régulièrement et de
    façon persistante. Nous pratiquons la fixation de nos esprits fermement sur un
    simple sujet, devenant si absorbés en lui que tout autre  chose est
    effacée avec succès de notre conscience. Une fois que nous avons appris à faire
    ceci, nous sommes capables de voir le côté spirituel d'un objet ou d'avoir une
    idée éclairée par la lumière spirituelle, et ainsi nous obtenons une
    connaissance  de la nature intérieure des choses inespérée par une personne
    matérialiste.



    Nous avons été placés dans le monde physique pour que nous puissions
    apprendre à penser correctement et pour nourrir et donner expression à
    l'épigenèse,  ou impulsion créatrice originelle avec laquelle Dieu a
    accordé l'Esprit humain. En fait, c'est la mission du monde matériel concret de
    rendre manifestes nos erreurs. Lorsque j'étais en France, je rencontrai le mari
    d'une de mes amies. Il inventait des machines pour des firmes en Suède. Quel
    travail ! Je lui demandais : "Pouvez-vous me dire  ce qui arrive
    quand vous concevez l'idée d'une machine, cela marche t-il immédiatement ? Il
    me répondit par les mêmes propos de Max Heindel  : "Non! D'abord
    j'avais une idée, un aperçu soudain, qui en premier n'avait aucune forme
    définie. Dans une vision mentale,  m'apparaissait dans un sens
    général  ce qui pourrait accomplir le travail requis. Puis  je
    commençais à  tirer des plans  pour la machine, et devais les
    modifier de nombreuses fois avant qu'elle ne soit capable de fonctionner
    correctement".



     



    Les conditions physiques montrent à l'inventeur où sa pensée n'est pas
    juste. Parfois il doit mettre de côté la première machine et construire une
    autre entièrement différente. Il en est de même pour chaque chose sur le plan
    matériel. Chaque fois que nous avons à faire face à une nouvelle condition—un
    nouvel environnement de vie, un nouveau travail, une nouvelle relation, cela
    prend du temps et l'application de principes appris. Nous faisons de notre
    mieux mais savons que nos devrons modifier notre manière de vivre, de
    travailler, ou notre relation aux autres. Il y a des moments où nous pouvons
    même devoir recommencer à zéro, changer de domicile, commencer de nouvelles
    relations, changer de travail. Nous faisons agir ainsi, pleins d'espoir, avec
    plus d'amour, l'épigenèse et l'imagination. L'évolution requiert la créativité
    et l'adaptabilité. Et nous devons être patients avec les autres—et avec
    nous-mêmes.



     



    Ainsi il est absolument nécessaire que nous demeurions dans ce monde
    physique et apprenions à exercer le pouvoir de la pensée. Chaque chose faite de
    main d'homme est une pensée cristallisée. En effet, ce que nous sommes, ce que
    nous avons, toutes nos bonnes qualités sont le résultat de nos pensées !



    Nous devons réaliser que nous sommes responsables de chaque chose que nous
    créons en nous et autour de nous. Entre deux incarnations terrestres, l'Esprit
    humain aide à créer son environnement futur. Aussi nous demandons souvent,
    "Sommes-nous malheureux  avec le monde tel que nous le voyons
    aujourd'hui"? Si oui, nous devons réaliser que  nous avons aidé à
    créer ce monde ! Peut-être envions nous une personne qui a la facilité de la
    richesse, ou est physiquement attirante, ou est socialement charmante, ou
    intellectuellement brillante. Si nous évaluons ces attributs, nous pouvons les
    avoir. "Ce dont nous manquons en perfection physique, morale ou mentale
    peut encore être nôtre dans le futur". Si nous changeons nos pensées, nous
    changerons notre Destinée. Nous créons notre futur jour après jour !



     



    Rappelons nous comment nous développons  nos pensées et quels en 
    sont leurs effets.



    Nous pouvons prendre à cœur le truisme "tel qu'un homme pense dans son
    cœur, ainsi est-il". Ici  est décrit le moteur  du changement.
    Chaque fois que nous émettons une pensée, nous créons une forme pensée, qui a
    un pouvoir formatif (de matérialisation) proportionnel  à la force de la
    pensée. Cette pensée a deux issues :



     1) Elle peut mener directement à une action, ou 2) elle peut
    persister en tant que motif de l'action, flottant dans l'aura comme une partie
    de notre atmosphère mentale individuelle, une partie de notre vie. Cette pensée
    créatrice s'habille elle-même de substance désir et d'émotion. Elle est
    stockée  dans la mémoire en tant que patron pour un usage futur. Nous
    avons accès à nos pensées à tout moment, et quelquefois elles s'affirment
    elles-mêmes sans être sollicitées, pour ainsi dire. Nos pensées se confrontent
    à la réalité physique dans notre environnement, le rendant "bon" ou
    "mauvais" selon leur nature originelle. Ainsi nous pouvons dire que
    notre environnement est le miroir dans lequel nous  nous voyons nos
    pensées. Par conséquent si nous souhaitons changer notre environnement, notre
    fortune, ou notre santé, il est facile de comprendre que nous devons changer
    nos pensées.



     



    Nous ne pouvons pas penser n'importe quoi en toute impunité. Les pensées
    méchantes, même si non transformées immédiatement en actes méchants, sont 
    malfaisantes. Le pouvoir des pensées mauvaises, tout comme le pouvoir des pensées
    bonnes et bienveillantes, est réellement grand. Pourquoi ? Parce qu'un diapason
    est frappé et peut induire un diapason voisin de même degré pour résonner de
    concert avec lui, et ainsi, lorsque nous émettons une pensée, si une autre
    personne de notre environnement a eu une pensée du même type, nos pensées
    fusionnent  avec la sienne  et la renforcent pour le bien ou le mal,
    selon la nature de la pensée. Si nous abritons des pensées mauvaises,
    malicieuse, elles peuvent être attirées par des pensées semblables générées par
    un mental criminel. Et selon  le même principe par lequel une solution de
    sel saturé requerra seulement un simple cristal pour se solidifier, ainsi
    également, si un homme a saturé son cerveau de pensées de meurtre, la pensée de
    meurtre qu'une autre personne envoie peut s'avérer être l'étincelle
    finale  et détruire cette dernière barrière qui aurait empêché le
    meurtrier de commettre son mauvais acte. Donc nos pensées sont largement de
    plus grande importance que nos actes.



    Nous sommes ainsi plus sûrement responsables de nos pensées. Nous sommes en
    réalité les gardiens de nos frères, car puisque nous pensons quand nous les
    rencontrons, ainsi nous leur apparaissons et elles reflètent notre attitude. Si
    nous voulons de l'aide pour cultiver de meilleures qualités, alors cherchons la
    compagnie de gens qui sont déjà bons, car leur attitude d'esprit sera d'une
    aide immense  pour nous en appelant en avant nos propres qualités plus
    raffinées. Et si nous n'aimons pas l'attitude d'une personne, changeons nos
    pensées envers cette personne, et à un certain moment, soit notre réponse, soit
    l'attitude de la personne changera, ou les deux.



     



    Il n'est pas toujours facile  de nous débarrasser nous-mêmes des
    pensées négatives. Nous savons que nous ne pourrions pas nous battre contre
    elles directement, car l'antipathie aussi bien que la sympathie tendent à
    attirer une pensée ou une idée vers nous, et la force pensée supplémentaire que
    nous  envoyons  pour combattre  les mauvaises pensées les maintiendront
    en vie et les amèneront encore plus souvent vers notre mental, de la même
    manière que se quereller  peut conduire une personne que nous n'aimons pas
    à nous  attaquer par dépit. Au lieu de combattre, par conséquent, adoptons
    les tactiques d'indifférence en nous désintéressant de la chose. Si nous
    arrêtons de renforcer une réponse négative à une personne ou une situation,
    elle se flétrira sans doute. De la même manière, si, lorsque des pensées
    mauvaises  viennent  à nos esprits, nous faisons preuve d'indifférence
    et appliquons nos esprits à quelque chose de bon et idéal, nous trouverons en
    très peu de temps que nous  sommes débarrassés des mauvaises pensées et
    n'avons que les bonnes pensées que nous désirons entretenir.



     



    Pour éviter les pensées et les désirs nuisibles  et les maintenir hors
    de nos esprits, nous pratiquons la substitution de pensée. C'est une loi de la
    physique que deux corps ne peuvent occuper le même espace en même temps. De
    façon similaire, deux pensées ne peuvent occuper l'esprit en même temps. Lorsque
    nous  nous sommes  dérangés par des pensées nuisibles de toute sorte,
    il est bon de substituer une autre pensée et de se concentrer sur elle si
    positivement que la pensée nuisible ne peut trouver d'espace mental. C'est une
    stratégie simple et efficace. Elle ne requiert que la pratique  pour
    obtenir les résultats désirés. Les désirs mauvais sont exclus  du mental
    par le même processus; ainsi, en substituant une pensée constructive  à la
    place  d'une pensée de désir mauvais, cette dernière est proprement
    expulsée.



    La pensée de substitution doit  être en accord avec notre Pouvoir
    Intérieur, qui envoie constamment  des messages à notre mental conscient.
    Nous prospérons lorsque nous croyons et avons foi en  l'aptitude de notre
    Pouvoir Intérieur de transformer nos vies. Et nous augmentons cette influence
    bénéfique si nous écoutons  et obéissons aux suggestions et directives du
    Pouvoir Intérieur  quand nous prions pour Lui. Nous pouvons parler à ce
    Pouvoir Intérieur et avoir  avec Lui des conversations intimes et libres.
    En priant, nous créons  une destinée nouvelle, positive, et aidons à
    neutraliser et compenser quelques dettes de nos années et vies antérieures.
    Lorsque nous fabriquons des formes pensées constructives, elles seront
    matérialisées pour nous par l'Esprit de manière telle et à un degré tel qu'il
    l'estime sage.  Nous pouvons exprimer intérieurement  nos idéaux et
    ambitions et puis laisser leur matérialisation au Pouvoir Intérieur. Mais nous
    ne devrions pas faire l'erreur  de demander ceci ou cela, ou entretenir
    des souhaits qui interfèrent  avec la volonté des autres.



    Chaque fois que nous essayons de changer quelqu'un d'autre pour des raisons
    purement personnelles et cherchons à renforcer notre volonté sur les leurs,
    nous nous engageons dans un comportement égoïste, qui est une forme débutante
    de magie noire. La volonté égoïste est l'amour de soi, et l'amour de soi est
    une forme  de haine des autres. Ceci ne signifie pas que nous devions
    faire la volonté d'une autre personne, si elle occasionne  une injustice
    pour nous-mêmes ou quelqu'un d'autre. Mais nous devrions essayer de 
    sacrifier nos inclinations et avantages personnels pour s'adapter aux 
    idées des autres, satisfaisant par-là  leur sens de l'équité, établissant
    une coopération amicale, et accomplissant nos idéaux Chrétiens.



     



    Lorsque nous centrons nos vies sur la connaissance du Pouvoir
    Intérieur,  affirmant la croyance et la foi que la volonté du Christ œuvre
    pour un résultat parfait dans nos vies, toute peur et anxiété pour le futur
    disparaîtront graduellement, et nous deviendrons confiants, équilibrés et
    tranquilles. Nous prospérerons en agissant  par la connaissance de la Loi
    Cosmique du Donner et du Recevoir. Et quand  nous voulons
    transformer  une mauvaise action, nous pratiquons la confession  au
    Soi Supérieur, ce que nous appelons "rétrospection".



     



    Finalement, quelques mots à propos de la santé. Pour atteindre  la
    véritable santé, la personnalité, l'esprit, et la volonté doivent coopérer avec
    l'Ego et refuser de générer des formes pensées restrictives. Alors que nous
    refusons  d'ajouter au mental le nuage de quelque négativité passée, nous
    forgeons également un instrument qui peut pénétrer  et dissiper la nuée
    sombre  mentale existante, tout comme le lever du soleil disperse la nuit.
    L'instrument consiste en nouvelle formes pensées de confiance et de force, en
    l'omnipotence du Pouvoir Intérieur, d'optimisme, de succès, et de la
    certitude  que toutes les bonnes choses sont accessibles.



    Si nous concevons de nouvelles formes pensées de cette sorte, elles se
    combineront elles-mêmes en une forme pensée composite de grande force et de
    grande puissance. Cet instrument peut pénétrer le nuage mental  négatif et
    libérer l'Ego. Nous devons réaliser que seule la pensée erronée peut bloquer ce
    pouvoir. Lorsque nous éliminons quelques pensées et transformons les autres, ce
    pouvoir sera libéré et fera un miracle dans nos vies. Il restaurera notre
    santé. Il changera notre environnement mental. Nous pouvons utiliser notre
    imagination  pour faire des images mentales  de santé améliorée et du
    grand pouvoir de l'Ego intérieur, et ces images se mélangeront aux autres
    formes pensées de force et de courage et deviendront une partie de l'instrument
    de libération.



    Nous constaterons que nous ne sommes plus les esclaves d'une mauvaise
    santé. Nous constaterons que la santé est l'accompagnement normal de
    l'équilibre et d'une condition émotionnelle stable. Avec la santé viendra une
    plus grande aptitude au succès dans le travail et les entreprises matérielles.
    Et nous n'oublierons jamais que le bonheur réside uniquement  dans
    l'esprit. Les conditions externes ont une influence sur le bonheur seulement
    lorsqu'il leur est permis d'affecter la fabrication de formes pensées à travers
    l'esprit. Les formes pensées ont la propriété de se revêtir elles-mêmes de
    substance du plan invisible que nous connaissons en tant qu'émotion. Si nous
    avons des pensées d'optimisme et de joie, la substance émotionnelle de joie est
    construite dans l'esprit, et nous sommes heureux sans tenir compte des
    conditions matérielles et physiques. Par le contrôle de la pensée et la
    substitution de pensée, nous avons la clef du bonheur, de la santé et le
    succès  à tout moment.



     



    En conclusion, nous offrons trois formules d'aide personnelle qui sont
    basées sur des principes métaphysiques sains et qui ont prouvé leur valeur.



    En premier, la Pensée Positive : garder l'esprit habituellement
    positif et vigilant, non pas flasque et inerte.



    En second, la Clef d'or : lorsque l'on est dans le trouble, penser à
    Dieu. Dieu inclut toutes les choses désirables. En refusant de penser à
    l'infortune et en pensant constamment à Dieu, nous fabriquons des formes
    pensées de force, de beauté, de bonté, et de succès, même inconsciemment.
    Celles-ci en temps voulu, se matérialiseront en bien.



    Troisièmement, le Pouvoir du Devoir : Le devoir accompli un jour au
    bon moment a le pouvoir de créer assez de bien pour nous le long du jour.
    Demain sera un autre jour dans lequel le processus peut être répété. Les
    devoirs accomplis avec amour sont une voie de libération. C'est une clef vitale
    pour réussir à tout moment de la vie. Le succès qui vient en tant que
    résultat  du devoir accompli sera un véritable succès du point de vue de
    l'Esprit. En temps voulu ceci se résoudra  lui-même en une forme de succès
    qui sera facilement reconnu et admis comme de la meilleure sorte.



    En attendant, nous aurons été libérés de la peur et de l'anxiété parce
    que  nous saurons que chaque chose doit disparaître bien entendu droit à
    la fin. A travers le pouvoir du devoir accompli nous deviendrons capables de
    vivre par la foi dans  le Pouvoir Intérieur, qui est la clef du succès
    dans la vie. Ainsi nous voyons combien puissante et étendue est réellement la
    pensée. Toutes choses, que ce soit pour le bien ou le mal, peuvent être
    accomplies par elle.



    En effet le pouvoir de la pensée est une des forces les plus puissantes
    connues de l'homme. Lorsque l'humanité viendra à la compréhension de la
    véritable nature et de l'utilisation correct de cette force Divine, l'Ego humain 
    se libérera lui-même des chaînes de la matérialité et avancera sur le sentier
    pour devenir un Etre Créateur conscient de lui-même.



    La pensée est une activité du corps
    mental inférieur.
    Selon une grande loi de l'univers, "l'énergie suit la pensée". Une pensée peut devenir une forme-pensée si le penseur est efficace ou si un grand nombre de penseurs convergent sur cette pensée. Du plan mental où elle est élaborée, elle passe dans le plan astral, puis dans le plan éthérique, et enfin dans le plan physique, plan de manifestation pour la majorité des êtres humains. Selon le niveau d'évolution des personnes concernées, cela peut être instantané, prendre des années ou ne jamais se produire


    A ce stade, une pensée peut être constructive ou destructive.


    Une pensée est positive si elle
    procure du bien être pour soi ; mais en sachant bien qu'à long terme,
    des pensées qui procurent à un moment un certain plaisir au détriment de
    l'environnement (autres personnes, animaux, nature) entraînent des réactions
    conscientes ou inconscientes qui finalement annuleront le caractère positif
    initial.



    Une pensée positive peut donc être
    décrite comme une pensée en harmonie avec l'univers.



    La pensée est issue du cerveau



    Le cerveau est l'organe le plus
    important du corps humain. Mac Leen a mis en évidence que le cerveau humain est
    composé de 3 étages :




    • Le cerveau reptilien ou cerveau de l'instinct : survie, reproduction,
           et fonctions organiques,

    • Le cerveau limbique (c'est là que se trouvent le thalamus et
           hypothalamus) ou cerveau de l'émotion et de la mémoire du vécu lié aux
           émotions,

    • Le cortex (grands singes, dauphin, homme) ou cerveau de la raison et
           de la mémorisation (pensée, langage).



    La volonté est du ressort du cortex,
    l'imagination dépend du limbique.
    Le cerveau est composé de deux hémisphères ; Roger Sperry, prix Nobel en 1981, a mis en évidence les différences de fonctionnement des deux hémisphères. En occident, l'hémisphère gauche est hypertrophié, et le droit insuffisant, sauf chez les artistes


    Activité cérébrale :

    Conscience extérieure : onde bêta, 15 à 30 Hz (état éveillé ordinaire),

    Conscience intérieure : onde alpha, 7 à 14 Hz (ondes découvertes les premières)


    Inconscience : onde thêta, 4 à 7Hz (sommeil, état exploité en hypnose et sophrologie)


    et onde delta, 0 à 4 Hz (3 à 4 sommeil profond, 1 coma, 0 mort).

    Le cerveau fonctionne avec deux types de programme :




    • un programme inné (dès la naissance),

    • un programme acquis.



    Le programme inné assure les
    fonctions biologiques.
    Le programme acquis se fait à travers les stimuli (mots ou images) des sens physiques (vue, ouïe, odorat, goût, toucher) des 4 sens internes (sens psychiques des sens physiques (ex. perceptions yeux fermés - perceptions yeux ouverts), sens kinesthésiques (récepteurs sur les muscles et les organes), l'intuition (sensation provenant du dedans), les perceptions extrasensorielles (sensations provenant du dehors)


    Les stimuli s'expriment en mots ou images qui s'enregistrent dans un endroit du cerveau.



    La pensée positive comme technique
    pour atteindre un objectif



    La pensée positive se pratique : les
    outils sont d'une efficacité incontestable, les résultats ne sont pas garantis,
    ils dépendent de chacun ; elle utilise les trois techniques suivantes :




    • relaxation,

    • visualisation,

    • affirmation.



    La relaxation



    Elle est efficace lorsque le niveau
    alpha est atteint, ce qui demande méthode et pratique, en groupe de préférence
    pour commencer. Elle est généralement associée à la visualisation pour être
    performante. José Silva, dans la méthode qui porte son nom, a donné une méthode
    intéressante. La relaxation nécessite le lâcher-prise.
    La relaxation a des effets reconnus tant du point de vue physique (détente musculaire, réduction et régulation des rythmes respiratoire et cardiaque etc.....) que du point de vue psychique (calme durable, équilibrage des hémisphères cérébraux, amélioration de la mémoire et la concentration)


    La relaxation stimule le cerveau droit, et permet de se recentrer entre gauche et droite


    Le sommeil est une relaxation naturelle, mais il est important de faire un
    acte
    volontaire de relaxation
    ; bien pratiquée, une relaxation de 20 minutes
    équivaut à 3h de sommeil.



    La visualisation



    Il faut entendre par là le terme
    plus général de représentation mentale.



    La visualisation consiste à :




    • créer dans son esprit une représentation précise de ce que l'on désire
           voir se réaliser,

    • porter régulièrement son attention sur cette représentation jusqu'à la
           réalisation, ou jusqu'à ce qu'on n'en ait plus envie.



    Le résultat peut avoir des variantes
    par rapport au prévu, mais généralement il est mieux que prévu (avec du recul).



    Pour visualiser, se relaxer,
    imaginer sur un écran une scène qui concrétise le but atteint, se laisser aller
    au ressenti que l'on aurait si c'était réalisé, et pour terminer, incorporer
    cette image, et sortir de la relaxation en gardant cette image et en
    contractant tous les muscles (début de matérialisation).



    Visualiser le résultat à atteindre
    et non les moyens de l'obtenir.



    Il n'y a légitimité à agir que sur
    soi, pas sur les autres.



    L'affirmation



    L'affirmation est une déclaration
    positive que quelque chose est déjà arrivé. Elle peut être faite juste après la
    visualisation. A haute voix ou en silence. 10 minutes par affirmation.
    La "méthode Coué" entre typiquement dans ce cadre.

    Exemple : "Tous les jours, à tout point de vue, je vais mieux et de mieux en mieux".



    L'affirmation doit être faite au
    présent.
    Ne pas dire : "Demain j'irai mieux".



    Dans une affirmation, ne pas nier la
    réalité : ne pas dire :"Je n'ai pas mal à la tête" quand on a mal.
    Dire "Mon mal de tête passe".



    Affirmer des choses réalistes.
    Les formulations doivent être faites sur le mode affirmatif parce que le subconscient n'entend pas les négations. Si on dit "Je n'ai plus mal à la tête", on porte l'accent sur le mal, il faut dire "j'ai la tête parfaitement dégagée"


    Il faut se concentrer sur ce qu'on désire faire et non pas sur ce que qu'on ne veut pas.



    La pratique




    • Se programmer des objectifs concrets de vie bien définis,

    • Déterminer l'écologie de l'objectif : l'impact sur les autres, la
           nature, le cosmos,

    • Dynamiser l'objectif par la visualisation,

    • Agir dans le sens de l'objectif pour matérialiser,

    • Agir avec flexibilité : changer de voie si plusieurs solutions se
           présentent et que les portes se ferment. Etre à l'écoute, tout est
           message.




    Il est souhaitable de commencer par un stage d'un week-end. Ensuite il faut pratiquer.



    La pensée positive comme démarche
    d'évolution



    Dire ou penser "Je veux cela,
    donc je vais positiver" n'aboutit à rien si l'esprit de la pensée positive
    n'est pas présent, d'autant que la volonté est une qualité qui paradoxalement
    bloque souvent. Dans toutes les situations, il faut en effet lâcher prise.
    La pensée positive utilise des outils, des techniques, mais la base fondamentale est une démarche saine de comportement vis à vis de soi et des autres, c'est-à-dire s'inscrivant dans une optique d'harmonie avec les lois de l'univers


    Ainsi que tous les écrits de sagesse l'enseignent, on est responsable de ce qui nous arrive. Il ne faut donc pas dire "je n'ai pas de chance", ou encore "c'est la faute des autres"


    Il faut cultiver une attitude mentale positive; en fin de journée ou mieux à chaque instant, il faut appliquer le test suivant : "ce que je viens de dire ou penser, est-ce vraiment positif ?". Il faut essayer par réflexe de n'accepter dans sa tête que des phrases saines et constructives







    Cet article est inspiré en partie
    d'un excellent stage "Pensée positive" de René Chatagnon
    :
    rene.chatagnon@wanadoo.fr.










    Bibliographie




    • "Les formes-pensées" : chapitre 39 de
           "Réfléchissez-y", compilation des oeuvres du Maître D.K à
           travers Alice Bailey, éditions Lucis Trust.

    • "Puissances de la pensée" de Mikhaël Aïvanhov, éditions
           Prosveta

    • "Le devoir d'être heureux" de Mikhaël Aïvanhov, éditions
           Prosveta

    • "La méthode Silva" de José Silva, éditions Helios

    • "Guide de relaxation, pour ceux qui n'ont pas le temps", de
           Henri Brunel, éditions du seuil

    • "Le Livre du Bonheur" de Marcelle Auclair, éditions de la
           Seine



     




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique