• D ENORMES SECRETS AUX POLES NORD ET SUD DE LA TERRE

    northern-lights.jpg picture by virtuellife

    D’énormes secrets… aux pôles Nord et Sud de la Terre… !
    Commençons doucememnt par un sujet d'actualité récent... 

    Le Groenland s’inquiète de sa pollution radioactive…

     

    Il y a plus de 40 ans, en 1968, un B-52 américain porteur de 4 bombes nucléaires s’est écrasé près de la base US de Thulé : Kuupik Kleist, le chef du gouvernement local du Groenland, va demander aux Etats-Unis d'avoir accès aux documents montrant les résultats définitifs des mesures de radioactivité :

     

    « Il serait dans l'intérêt des trois pays (le Danemark, le Groenland qui en dépend ainsi que les Etats-Unis) que cette affaire soit close », a-t-il déclaré le 9 aout 2009.

     

    La demande fait suite à un rapport de l'Institut danois des Affaires internationales (DIIS), qui met un terme, selon son auteur Svend Aage Christensen, à quatre décennies de spéculations sur l'existence d'une bombe perdue dans les eaux groenlandaises lors du crash de ce bombardier en janvier 1968 sur la banquise au nord-ouest de l'île.

     

    Ce rapport, commandé par le gouvernement danois et qui est basé sur l'analyse de documents américains et danois déclassifiés, affirme que « les quatre armes nucléaires ont été détruites lors des explosions conventionnelles qui ont suivi le crash et qui n'étaient plus opérationnelles ».

     

    Quelle quantité véritable de plutonium 239 ?

     

    « C'est indiscutable et nous pouvons donner une réponse claire : il n'y a aucune bombe, il n'y avait pas de bombe et les Américains ne cherchaient pas de bombe » avec leur sous-marin robot à l'été 1968, souligne le chercheur. Cependant, ce rapport n'apporte pas de mesures chiffrées sur la quantité véritable de plutonium 239 éparpillé en très petites particules lors des explosions conventionnelles, notant qu'elle correspondait « à peu près à la quantité contenue dans ces bombes », selon ce chercheur.

     

    « Il ne manque pas de bombes, mais des documents concernant les mesures finales (de radioactivité) de la glace contaminée et des morceaux de l'épave et des débris des armes ramassés » et envoyés aux Etats-Unis, souligne Svend Aage Christensen : le dirigeant du territoire autonome groenlandais compte s'adresser au ministre danois des Affaires étrangères Per Stig Moeller pour « exiger en commun aux Etats-Unis d'avoir accès aux documents montrant les résultats définitifs des mesures (de plutonium) lors du travail de déblaiement et de nettoyage » du périmètre du crash.

     

    Source : RFI / par Dominique Raizon (avec AFP)

     fauxpole600.jpg picture by virtuellife

    Interessont nous tout d’abord à cette base de  ‘’ Thulé ‘’…

     

    L'ordre de Thulé est une société secrète allemande de Munich, qui à l'origine était un groupe d'études ethnologiques s'intéressant tout spécialement à l'Antiquité germanique et au pangermanisme aryen. Ses mythes racistes et occultistes inspirèrent le mysticisme nazi et l'idéologie national-socialiste.

     

    Les membres de ce groupe pensent que Thulé était ce qui subsistait d'un continent aujourd'hui disparu, appelé Hyperborée, et que ce continent était le berceau de la race aryenne. « Ultima Thulé » aurait été la capitale du premier continent colonisé par les Aryens.

     

    L’Hyperborée serait un continent aux confins septentrionaux du monde habité, pour les Grecs et les Romains, cette terre est comme parfaite, avec le soleil qui y brille constamment,  et abritant de grandes quantités d'or.

     

    Selon plusieurs auteurs grecs et latins, il aurait existé dans des temps très reculés un continent situé à l'Extrême-Nord, qu'ils appelaient Hyperborée (Ultima Thulé), lequel aurait été peuplé d'hommes transparents. Ceux-ci, en s'alliant aux autres hommes, auraient donné naissance à des êtres humains de plus en plus opaques, mais leurs descendants auraient néanmoins conservé leurs facultés, supérieures à celles des humains ordinaires.

     ashtar_sheran.jpg picture by virtuellife

    Quelques uns des membres important de l’ordre de Thulé sont bien connus jugez vous même : Adolf Hitler -  Hermann Göring -  Heinrich Himmler - Rudolf Hess..

     

    La base aérienne US de Thulé est située à 1 524 kilomètres du Pôle Nord.

     

    l'administration Bush souhaitait faire de la base militaire de Thulé un des maillons du bouclier antimissile américain. Elle est un maillon important de la chaîne de radars du NORAD depuis le début de la Guerre froide, et une station de surveillance de satellites de l'Air Force Space Command.

     

    Sa piste de 3 000 mètres accueille environ 2 600 vols militaires et internationaux par an.

     

    Le Danemark ne prit pas la peine de consulter la population locale, représentée par le Conseil des Chasseurs, pour donner son feu vert à la construction et à l’agrandissement de la base aérienne américaine, et ordonna en mai 1953 le déplacement des autochtones de Thulé (les Inughuits), une petite communauté inuite vivant de la chasse et de la pêche traditionnelles.

     

    Les 187 âmes du peuple le plus septentrional au monde furent contraintes de quitter leurs terres millénaires en quelques jours pour s’exiler à Qaanaaq, à 150 kilomètres au nord. Ils ne recevront un dédommagement qu'en 1999.

     

    La base militaire, fut transformée en secret en base pour bombardiers stratégiques, et devint une véritable enclave de l’armée américaine, accueillant des milliers de militaires.

     photo-1828023-M.jpg picture by virtuellife

    En 1954, l'armée américaine procéda à la construction de laGlobecom Tower, un mât radio d'une hauteur de 378 mètres. Ce mât est isolé contre la terre et utilisé pour les transmissions télex sur grandes ondes. Il est construit sur un sol chaud en permanence. Au moment de sa construction, il s'agissait de la troisième plus haute construction humaine.

     

    En 1959, la base de Thulé fut la principale base de soutien pour la construction duCamp Centuryà quelques 150 miles de la. Creusé dans la glace, le Camp Century était officiellement une base de recherche scientifique. Alimenté par un réacteur nucléaire, il fut en fonction entre 1959 et 1967.

     

    Un B-52 américain  s’abîma dans la mer Arctique le 21 janvier 1968, près du Groenland. Ce bombardier transportait quatre bombes nucléaires, dont trois se pulvérisèrent sur la banquise et en mer, et une n’a jamais été repêchée.

     

    De nombreux Inuits, réquisitionnés pour participer aux opérations de nettoyage après la catastrophe, sont décédés des suites de leur contamination par la radioactivité.

     

    En 1982, Thulé devint une base de l'Air Force Space Command ( USAF) L' USAF Space Command est la force spatiale des États-Unis.

     

    Pour ce qui concerne la base de Camp Century, les premiers forages profonds ont été entrepris au Groenland à Camp Century en 1966, sous pretexte d’études sur le climat, les chercheurs sont remontés plus de 100 000 ans en arrière sous les glaces, et ont trouvés selon certaines sources, des vaisseaux aliens, des corps aliens, des technologies alien très avancées, et des constructions de cités inconnues, informations non confirmées bien entendu !

     

    Notons que les forages profond de Camp Century ont permis d’établir selon les scientifqiues, que lors du dernier stade de la glaciation, il est vraisemblable que le volume de glace était de l'ordre de quelque 80 millions de kilomètres cubes, et que c'est essentiellement la fusion des inlandsis formés alors en Europe et Amérique du Nord qui a conduit à une augmentation du niveau des mers de l'ordre de 120 mètres !

     

    En plus de cet épisode, les datations de plages ou récifs coralliens émergés ont permis d'établir l'existence de hauts niveaux marins il y a 120 000 et 80 000 ans, et de façon plus incertaine, il y a 100 000 ans.

     

    C’est également bien entendu un endroit idéal pour lancer des expéditions aérienne entre autre, pour l’ étude de l’ ouverture polaire Nord qui mènerait au monde souterrain de l’Agartha.

     

    D’ailleurs on comprend mieux le pourquoi du comment du crash d’un B52 armé de bombes nucléaires, qui sans doute tentait de  ‘’ forcer ‘’ cette ouverture qui nous est interdite et qui est bloquée par quelques systèmes qui nous sont totalement inconnus, mais tellement éfficace par contre !

     

    D’ailleurs les américains n’en sont pas à leur dernier essai dans ce domaine, ils ont récidivés il y a peu mais je ne retrouve plus les infos concernant  2 ou 3 explosions nucléaires au pôle pour la recherche de pétrole selon la version officielle ! Ne retrouvant hélas aucune info sur ce sujet, vous serez obliger de me croire sur parole !

     

    Souvenons également de l’opération High Jump menée par l’amiral Byrd, dont certaines sources affirment que cette opération avait pour but officieux de mener une attaque contre les forces aliens situées aux pôles, et cette mission Hig Jump la plus grosse opération militaire de tous les temps dans les glaces du pole, rentra au bercail avec quelques pertes, en matériel et en vie humaine.

     

    Cette énorme opération militaire avait pour but, sois disant, de cartagraphier le pôle, mais la mission revint tres rapidement avec des pertes, ils auraient pris une raclée mémorable plusieurs fois de suite ! mais la encore ces infos ne sont pas confirmées bien entendu.

     

    Sauf que, tous les évènements désastreux ont conduit l'amiral Richard E. Byrd, le responsable de cette opération, à interrompre cette exploration. Une grande partie des photographies de cette région était sans valeur, car dans cette région les boussoles étaient inutilisables, ce qui rendait impossible la localisation des clichés.

     

    Ainsi, de nos jours, cette région reste la plus inconnue du monde : seule la côte est clairement délimitée sur les cartes, les terres intérieures restant inexplorées pour la plupart.

     

    La motivation n´était pas scientifique, mais bien entendu militaire. Effectivement, plus de 50% des bateaux, qui ont participé dans cette opération, étaient des bateaux militaires, chose étrange pour une opération ayant pour but officiel d’explorer l´Antarctique géologiquement et géophysiquement.

     

    Cet impressionnant déploiement de forces fit appel à 5 000 hommes, 13 navires et 26 avions.

     

    De plus, cette théorie du mensonge/complot est soutenue par un interview de M. Byrd, directement après cette opération High Jump.

     

    L’ors de cette opération le 30 décembre 1946, l´avion « George I » entra en collision mystérieusement avec une montagne lors d'un vol de patrouille, alors qu'officiellement il photographiait la région. On retrouva les survivants 2 semaines plus tard, mais 3 des 9 occupants de l'appareil étaient déjà décédés (Wendell K. Hendersin, Fredrick W. Williams et Ensign Maxwell A. Lopez).

     

    Le sous-marin USS Sennet selon la théorie officielle entra en collision avec un grand bloc de glace lors d'une exploration, et dut repartir vers la Nouvelle-Zélande.

     

    Remarquons au passage qu’ exactement dans cette région, en 1938, l´opération Nouvelle-Souabe des Nazis s'était déroulée. Officiellement, l´opération Nouvelle Souabe des Nazis, était d´établir un camp militaire dans cette région. On doit aussi dire que les Nazis ont d´abord demandé à l’amiral Byrd de faire cette opération Nouvelle Souabe, mais il a refusé.

     

    Bien entendu pour le sceptique moyen, Thulé et l’hyperborée n’ont jamais existées, la base militaire US de Thulé n’a qu’un but scientifique, la base de Camp Century n’a rien découvert ( ovni - constructions- technologies aliens etc ), une ouverture aux pôles conduisant au monde souterrain habité par une race sage et pacifique n’est que pure délire, l’opération High Jump n’avait qu’un simple but scientifique, et les incident ne sont que de simples accidents etc etc…

     

    La Théorie bouddhiste par exemple affirme qu’il existe une race de super-hommes et de super-femmes qui viennent de temps en temps à la surface pour surveiller le développement de la race humaine. Elle affirme également que ce monde souterrain a des millions d'habitants et beaucoup de villes, dont la capitale est Shambala.

     

    La philosophie antique déclare que l’Agartha existe depuis des milliers d’années. Le peuple a une connaissance et une expérience scientifiques bien supérieures à celles de notre civilisation. D’ailleurs les moines Tibétains et le Dalaï Lama sont en relationavec ce peuple selon de très fortes présomptions, souvent avérées.

     

    En Inde, le Ramayana, un des textes les plus célèbres de l'Inde, raconte l'histoire du grand avatar Rama. Il décrit Rama en tant qu’ "émissaire d'Agartha", et arrivé sur un véhicule aérien.

     

    En Inde il y a une croyance antique, qui dit qu’une race souterraine de serpents demeure dans les villes de Patala et de Bhogavati. Selon la légende, ils font la guerre sur le royaume d'Agharta. "Les Nagas", ou "les habitants des profondeurs", sont décrits comme une race très avançée, avec une technologie fortement développée.

     

    Nul doute que cette civilisation, existe, d’ailleurs à ce propos je vous conseil fortement la lecture du fabuleux livre : « Le monde perdu de l'Agharta : le mystère de l'énergie vril. »  de Alec Maclellan dont voici la préface :

     

    ‘’ Depuis des siècles, divers chercheurs ont continuellement voulu connaître la vérité sur l'ancienne légende d'un royaume souterrain et secret, qui serait relié à tous les continents de la Terre par l'intermédiaire d'un vaste réseau de tunnels et de galeries.

     

    Les habitants de ce royaume digne d'une utopie sont censés ne plus avoir de lien avec le monde connu depuis des temps immémoriaux, et seraient les gardiens d'une énergie secrète appelée "Vril" qui leur assurerait la maîtrise de l'homme et de la nature.

     

    Des déserts empreints de mystère de l'immensité asiatique aux jungles d'Amérique du sud, en passant par diverses légendes plus proches de nous touchant aux mondes souterrains - sans oublier les parcours de certains personnages pour qui l'aventure représentait un mode d'existence -, se croisent ici les figures d'une même "famille" comme, entre autres, Joseph Alexandre Saint-Yves d'Alvevdre, Lord Edward George Earle Bulwer Lytton, Helena Petrovna Blavatsky et Louis Jacolliot d'une part - et Ferdinand Ossendowski et Nicholas Roerich d'autre part.

     

    Immense succès de librairie dans le monde anglophone, "Le monde perdu de l'Agharta" a été traduit dans de nombreuses langues, à l'exception du français toutefois - choses qui est maintenant faite, à l'adresse de tous ceux qui cherchent et pour leur plus grand plaisir.

     

    Libérez-vous de vos idées reçues et laissez-vous emporter dans un voyage après lequel vous ne verrez plus jamais cette planète comme avant ! ‘’


    Voir ici : 
    Le monde perdu de l'Agharta : le mystère de l'énergie vril


    Et ensuite, à vous de juger comme toujours…

    Voir également ces sujets liés :

     

    Le fantastique projet : ICE CUBE...

     

    Pine gap, l' humanité en danger !!

     

    Et cette catégorie :Terre Creuse...

    terre20creuse.jpg picture by virtuellife


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :