• LA PROGRESSION DU PELERIN A TRAVERS L OCCULTISME

     

    Depuis
    quelques deux mille ans, de nombreuses écoles, à la fois orthodoxes et
    hétérodoxes,  ont cherché à transmettre la pleine signification du mot Chrétien. La situation du monde
    aujourd’hui, dans tous les domaines relationnels humains, indiquerait qu’une
    totale compréhension n’a pas encore été largement donnée et que le besoin s’en
    fait sentir de plus en plus.



    Le
    Christianisme Orthodoxe ne demande pas un grand effort individuel et est
    grandement dépendant du précédent pour son autorité. La pensée religieuse
    orthodoxe, la pensée scientifique orthodoxe, et la pensée philosophique ou
    occulte conduisent toutes leurs activités, par définition, le long de lignes
    établies, servant convenablement la majorité des personnes. Les pionniers
    spirituels, ceux qui cherchent plus énergiquement à connaître et à vivre les
    vérités fondamentales de la vie, requièrent davantage que ce qui est disséminé
    à travers les institutions traditionnelles. Le pionnier enquête plus
    profondément dans la réalité et discerne davantage avec un cœur compatissant et
    un esprit intrépide.



     



    Le
    matérialiste stresse son corps physique. En fait, c’est ce qu’il est. 
    Aussi le favorise t-il. Mais s’il veut bien agir et veut vivre la vie juste, il
    ne doit pas gâter son corps. Il doit être conditionné et rendu sensible aux
    impacts venant du monde physique, le seul qu’il reconnaisse et auquel il
    appartienne. Le matérialiste s’engage dans une petite activité appartenant à
    ses corps mental ou émotionnel, sauf lorsque cette activité est reliée aux
    besoins physiques et subvient à son confort matériel.



    Après un
    moment il ressentira que  quelque chose  manque dans sa vie et
    il  pourra rejoindre une des cultes religieux orthodoxes, espérant en
    bénéficier. Maintenant il est connu du monde en général en tant que Chrétien,
    fait dont il tire, pendant un temps, un certain degré de satisfaction. Ici sa
    nature émotionnelle est dirigée en ce qui semble être une manière incertaine. A
    nouveau il peut ressentir  bientôt que quelque chose ne va pas avec lui ou
    avec sa place dans le schéma des choses. On lui a enseigné qu’il y avait une
    vie après cette existence mortelle et on lui a donné un espoir de meilleures
    choses à venir. Mais au moment où il forme la pensée que quelque chose de défini
    puisse être connu sur l’au-delà, on lui donne une assez grande couchette 
    par la communauté orthodoxe, car sa doctrine enseigne le renoncement et la vie
    solitaire.  Ainsi il ressent ses premières douleurs de solitude
    religieuse.



     



    Donc il
    change à nouveau. Il cherche des réponses ailleurs. Il peut quitter les
    couloirs de l’émotionnel et se tourner vers la religion de l’esprit. Il
    découvre qu’il peut apprendre à développer son esprit et renforcer ses pouvoirs
    cognitifs. Mais puisque les   aspects physiques et émotionnels de
    l’existence humaine ne sont pas considérés, une fois de plus il s’éloigne,
    sentant encore que quelque chose ne va pas mais ne sachant pas ce que c’est.



    A ce moment
    il a au moins un intérêt passager pour l’existence des mondes invisibles et
    commence à en explorer l’une ou l’autre des écoles occultes négatives. 
    Les choses commencent à sembler prometteuses et un enthousiasme réel s’éveille
    en lui. Il se satisfait lui-même de savoir qu’il y a un au-delà et qu’une
    connexion  avec ce lieu peut être faite lorsqu’il est encore sur terre.
    Mais il apprend ensuite qu’il est impliqué dans des pratiques médiumniques
    consistant à des tentatives de contact douteux avec des entités spirituelles
    par des méthodes négatives. Ces méthodes ne procèdent d’aucun plan constructif,
    elles ne développent pas son caractère ou font de lui une meilleure personne.



    En effet, la
    passivité est accrue. Il ne lui est donné aucune responsabilité de mener des
    projets positifs vers un accomplissement. Il a vu quelque chose, mais c’est
    encore une chose indépendante de lui. Il ne peut trouver aucun moyen de
    satisfaire ses besoins d’être constructif et créatif et de mieux accomplir ce
    qui est fondamentalement bien.



     



    Ainsi il
    regarde ailleurs. Après avoir laissé les écoles de médiumnité et de
    phénoménisme derrière lui, notre ami le véritable chercheur voudra  plus
    que probablement rejoindre  une des écoles occulte Orientales. Il y
    apprend nombre de choses valables, telles que le fait qu’il n’soit pas ses
    corps, visibles ou invisibles ; qu’il y a une loi de renaissance, qui
    explique un peu sa destinée supérieure ; que la loi de cause à effet le
    redirige de ses nombreuses erreurs vers le sentier juste ? et que lui-même a
    son  importance dans l’univers de Dieu. Il lui est donné des informations
    sur la voie qu’il doit prendre à ce moment. Il lui est donné des informations
    sur le futur et la place qu’il y aura. Mais même là, il ne lui est pas montré
    comme porter une responsabilité dans cette Ecole. Il est obligé de déchiffrer
    de nombreux concepts formulés dans les autres langages d’origine Orientale.
    Tout est bien. Mais plus il travailla avec, plus cela le déconcerte, jusqu’à ce
    que finalement, il désespère de comprendre complètement et correctement, et
    donc, graduellement, il s’en sépare de lui-même.



    Mais à cet
    instant notre ami s’est convaincu qu’il y a Quelque Chose  de Précis
    formidable  derrière cette structure compliquée qu’il a examinée. Il veut
    aller derrière  les coulisses et voir ce qui vit  sous ce manteau
    d’occultisme. A travers son pèlerinage, il a lui-même été formé dans une plus
    grande recherche et découverte de la vérité. Il n’est plus besoin que de la
    lampe de discrimination par laquelle il pourra trouver la réalité qui vit dans
    la Vérité et le succès final de notre ami est assuré—pourvu qu’il persiste dans
    sa recherche.



     



    Mais
    attention ! Nous lui avons à la fin donné quelque chose à faire.
    Assurément c’est un simple mandat que tous peuvent entreprendre avec confiance
    et sécurité. La vie commande ce que nous soyons acteurs, pas seulement 
    spectateurs ou rêveurs. Aussi à présent notre ami est déterminé à devenir plus
    qu’un acteur, un partenaire de la vie, dans le but de développer la
    discrimination et de découvrir la réalité. Au moment voulu, il trouve s avoie
    dans une des Ecoles Occidentales des Mystères dont le principe clef est la
    croissance spirituelle de l’Ego par laquelle il manifeste sa divinité latente.



     



    Juste ici
    dans l’Ecole des Mystères notre ami entame un nouveau départ. Il lui est
    rapidement montré que Dieu existe dans le monde de la forme. Il est plus facile
    de parler des choses que de les expliquer. Les Ecoles des Mystères  les
    expliquent. C’est ce pouvoir d’expliquer les mystères de la vie en mots qui
    acquièrent l’accord de l’esprit raisonnant qui distingue ces enseignements des
    théologies des écoles orthodoxes. Notre ami apprend que Dieu a un Grand Plan,
    et il lui y est montré sa place et sa tâche.  Il devient un co-opérateur
    volontaire et enthousiaste avec Dieu dans le grand œuvre de la vie.



    La croissance
    de la personne entière dans le Christianisme ésotérique trouve son analogie
    dans les méthodes d’éducation de l’Orient, où l’élève cherche un Maître et se
    confie à lui. Dans l’Ecole Occidentale, l’étudiant—ou personnalité—comprenant
    le mental, le corps émotionnel, et le corps physique—promet obéissance et
    confiance dans le Maître de son Soi supérieur, dont le conseil est toujours
    sage et secourable. Nous avons tous en nous cette nature du Maître supérieur.
    Et nous avons le soi inférieur, qui aime être dans le confort, courir selon ses
    fantaisies, les fausses lumières, les portes de sortie, et, tel un enfant
    indiscipliné, peut causer toutes sortes de troubles. Lorsque la nature
    inférieure se résout à devenir  le serviteur obéissant de la Nature
    Supérieure, il montre sa première étincelle de sagesse. Par la suite la Nature
    Supérieure de Dieu à l’intérieur travaille toujours à attiser cette étincelle
    en une brillante flamme.



    Correctement
    compris, le Christianisme est destiné à organiser, purifier, et transmuer tous
    les corps de l’homme, aussi bien que pour l’aider à développer ses forces
    latentes. Ce processus de raffinement est une opération spirituelle.



     



    L’auto
    purification doit précéder le travail plus profond des Mystères. Seuls des
    corps hautement purifiés peuvent supporter les impacts spirituels envoyés à
    travers eux par le Maître intérieur.  Même les premiers impacts de ces
    énergies supérieures  donnent à l’aspirant spirituel un sentiment qu’il
    traite avec un Pouvoir sacré. Et lorsqu’il a évolué jusqu’à enregistrer
    consciemment les plus grands courants de la Vie Cosmique interplanétaire, il
    réalise qu’il a été sage en effet de s’être engagé lui-même dans un programme
    de nettoyage complet de son corps physique, de ses émotions et de ses pensées.



     



    Lorsque notre
    ami était associé aux différentes écoles négatives d’occultisme, il était
    instruit sur la manière de diriger les influences raffinées vers l’un puis, un
    autre de ses corps. Aucune stratégie n’œuvrait avec tous ses corps ensemble de
    manière équilibrée comme le font les méthodes de l’Ecole des Mystères 
    Chrétiens, et c’était exactement ce qui le troublait durant son long et
    nécessaire pèlerinage à travers ces autres écoles. Aussi devait-il regarder
    ailleurs pour trouver une plus grande mesure de sagesse à appliquer envers
    lui-même et ses problèmes.



    Notre ami est
    enseigné, à l’Ecole des Mystères Chrétiens sur la façon  de se mener sa
    vie intérieure et sa vie extérieure afin de pouvoir avancer dans
    l’apprentissage ésotérique. Lorsqu’il fait  le travail nécessaire, il
    incite les centres de sens latent de son corps désir à devenir actifs,
    fournissant ainsi un moyen pour la recherche supra physique. Il peut alors voir
    l’onde lumière raccourcie du Monde du Désir et les formes qu’elle révèle. Il se
    précipite sans entrave directement à travers la planète physique bien plus
    facilement que le soleil ordinaire ne pénètre l’air libre. Vraiment,
    c’est  parfaitement simple.  La lumière du jour ordinaire ne révèle
    pas les formes désir à la vue physique parce que c’est une vibration dans
    l’éther. Nous sommes aveugles aux formes subtiles jusqu’à ce que nous
    utilisions le genre correct d’intermédiaire de connaissance.



     



    L’Ecole
    Chrétienne des Mystères permet à notre ami d’apprendre les faits concernant
    Jésus et le Christ. La vue spirituelle est une possession normale de l’Initié
    aux Mystères. Marie et Joseph étaient tous deux des Initiés. L’Ego de Jésus
    s’attacha lui-même  à l’aura de Marie, sa future mère, plusieurs années
    avant que la conception ne fut prévue. Des exemples sont connus de cet
    attachement jusqu’à vingt ans avant la naissance et souvent bien avant que la
    future mère n’aie même pensé au mariage.  L’incarnation prévue est dirigée
    par les Grands Etres depuis les mondes supérieurs qui interpénètrent le monde
    physique. Marie et Joseph pouvaient voir l’Ego approchant de Jésus et ressentir
    sa haute vibration, et ils furent instruits de sa mission. Aussi ils se
    marièrent et fournirent à Jésus un nouveau corps physique en tant que moyen
    d’aider l’humanité. Il n’y a rien de non naturel dans la matière entière.
    Certainement Dieu serait le dernier à briser ses propres lois en fournissant
    des moyens de construction des corps dans aucun de Ses mondes de la forme.



     



    L’esprit
    Cosmique Christ entra et prit possession des corps physique et éthérique de
    Jésus au moment du baptême et des véhicules de notre planète au moment de la
    Crucifixion. Ainsi le Christ possédait une chaîne de véhicules atteignant tout
    le chemin de l’homme à Dieu. Puis Il devint le messie. Mais à la Crucifixion,
    Il fut perdu pour notre monde des hommes, en tant que corps physique, parce
    qu’à  ce moment Il entra à l’intérieur de la planète. Maintenant Il dirige
    la Terre comme son Ego. Il est à la fois un sauveur personnel et
    planétaire.  Il nous aide  à utiliser nos corps éthériques en tant
    que véhicules d conscience et d’expression.



    Lorsqu’un
    nombre suffisant de l’humanité sera développé spirituellement pour justifier
    son retour, Il réapparaîtra dans le corps éthérique de Jésus qui a été préservé
    pour Lui,  et prendra en charge directe l’évolution humaine.



     



    La
    compréhension croissante de l’étudiant des Mystères de la nature de Christ
    résout des différences perçues entre le Christianisme orthodoxe et le
    Christianisme ésotérique. Des contradictions apparentes dans tous les
    départements de vie peuvent habituellement  être dépassées en
    déterminant  si la question est reliée au côté vie de la Nature ou au côté
    forme. La plupart des étudiants en orthodoxie ont seulement appris à penser en
    termes du monde de la forme physique, et ainsi ils s’embrouillent assez en
    essayant de comprendre et d’expliquer les questions appartenant au côté vie de
    la Nature mentionnées dans la Bible.  Dans une phrase l’Ecriture peut
    faire référence au monde de la forme et dans la suivante elle peut se référer
    aux mondes de vie comme dans les deux récits de la création de la Genèse.



     



    L’ homme
    possède plusieurs corps : le corps physique dense, le corps éthérique, le
    corps émotionnel, et le mental. Le corps éthérique est véritablement un corps
    supra physique dans le juste sens du mot. Il est composé de quatre types
    d’éther. Le plus bas est l’éther chimique, qui gouverne l’assimilation et
    l’excrétion dans le monde physique. Le suivant est appelé éther de vie, étant
    relié à la reproduction. Le troisième est l’éther lumière, qui est
    l’intermédiaire de perception des sens, de la chaleur intérieure, et de la couleur.
    Le plus élevé, l’éther réflecteur, est le véhicule de la mémoire. Le troisième
    et le quatrième éthers jouent un rôle vital dans le type Chrétien de
    développement.



    Le Chrétien
    œuvre  le long de lignes occultes diamétralement opposées aux méthodes utilisées
    dans les écoles d’occultisme négatif. Les seuls phénomènes qui l’intéressent
    sont dans le processus de croissance de l’âme par lesquels il acquiert le
    pouvoir de l’âme, la lumière de l’âme, et la vie de l’âme, devenant par-là plus
    utile en tant que coopérateur de Dieu. Il est trop occupé à servir pour
    accorder plus qu’une attention passagère à des choses telles que des
    matérialisations spirites et farces similaires.



     



    Alors que
    notre ami faisait des recherches dans d’autres écoles occultes, il fut invité à
    se développer suivant des lignes relativement faciles mais négatives. Le
    développement occulte dépend  premièrement de la création de sentiers
    d’énergie. La voie facile pour compléter un circuit de magnétisme humain ou
    d’énergie de vie est de recruter l’aide d’autres gens de même esprit. Aussi
    notre ami joignit il ses mains à celles de ses compagnons dans un cercle afin
    de combiner leurs éthers pour une matérialisation spirite.  Des aides
    extérieures  sont également utilisées, tel que l’encens, qui fournit une
    substance matérialisante pour les esprits désincarnés. De graves dangers
    suivent les pratiques médiumniques, y compris l’obsession. Une grande perte de
    vitalité du médium accompagne habituellement les matérialisations, due à
    l’écoulement de son énergie de vie.



     



    Ce type de
    pratique occulte ne requiert pas de purification des véhicules ou de
    développement de la volonté et d’auto discipline. Si un trop grand flux
    d’énergie est envoyé à travers les véhicules de l’infortuné médium, il peut aisément
    devenir incapable de prendre soin de lui-même. De façon similaire, une ampoule
    lumineuse ou un appareil électrique peut court-circuiter si  voltage
    courant dans le circuit est plus élevé que le fil ou le filament ne sont
    capables de supporter.



    L’occultiste
    Chrétien ne tentera aucun développement intérieur qui soit relié principalement
    à l’aide d’une autre personne. Il se tient seul, agissant,  pas en
    spéculant, à travers son propre pouvoir et sous la supervision  de sa
    propre volonté.  Cette méthode est plus lente que celle des tentatives de
    groupe, mais les résultats nets sont plus sûrs et permanents.



    L’aspirant
    n’a pas de jours hors circuit et est par conséquent capable d’être utile au
    maximum pour aider à l’accomplissement du Plan de Dieu. L’auteur conseille à
    tous les lecteurs de cet article de rejeter pour toujours toutes formes de
    développement négatif comme dangereux et indignes de l’attention d’un
    occultiste Chrétien. En fait, on ne peut pas cultiver de pratiques négatives et
    être un véritable Chrétien parce qu’elles ne sont d’aucun bénéfice durable pour
    lui-même ou pour l’humanité. En fait, il doit annuler ce qui a été fait avant
    de pouvoir progresser sur le sentier positif, qui est la voir la plus élevée.



     



    Jésus Christ
    ne nous dit pas d’être négatif. Il nous dit de faire des choses. Il nous dit de faire aux autres ce que nous voudrions qu’ils nous fassent.
    C’est tout sauf négatif. Laissons notre nature inférieure faire dans la Nature
    Supérieure ce qu’elle voudrait que la Nature Supérieure fasse en elle. Laissons
    les coopérer à l’intérieur de notre être individuel pour stimuler la croissance
    spirituelle. Les membres des Ecoles des Mystères voient comment, à travers le
    service aimant et le self contrôle ininterrompu, ils peuvent ouvrir de nouvelles
    perspectives et acquérir davantage de pouvoir pour fonctionner dans leur cosmos
    intérieur. Ceci est largement différent que de se relier à des aides
    extérieures et constitue une différence essentielle entre le développement
    Chrétien et le non Chrétien.



    Le
    Chrétien  construit petit à petit son corps de l’âme, la Robe Nuptiale
    d’Or, dans laquelle il peut voyager et opérer en tant que « Franc
    Maçon ». Est ce l’ « Art Opératoire Maçonnique » ?
    Oui, en effet. En construisant le corps de l’âme, l’occultiste Chrétien attire
    et tisse de grandes quantités de lumière et d’éthers réflecteurs dans son corps
    éthérique. Il ne gaspille pas sa vitalité dans cette activité comme le fait le
    médium. En outre, il doit purifier ses désirs et développer l’altruisme avant de
    pouvoir utiliser son corps de l’âme. Il adapte ce nouveau corps en s’alignant
    lui-même à la volonté de Dieu pour encourager la Vie telle qu’elle cherche à se
    manifester dans toutes les innombrables formes de la Création. Ce travail
    d’amour est premièrement fait par l’Esprit de Vie. Lorsque nous vivons la vie
    Chrétienne l’Esprit de Vie devient actif et commence à construire un corps
    adéquat à travers lequel il peut fonctionner.



     



    Beaucoup de
    gens n’aiment pas le mot occultismeà cause d’une mauvaise compréhension de ce terme. L’occultisme Chrétien, ou tout autre type d’occultisme authentique, est dédié au propre usage des  forces requises à la construction de nos véhicules les plus subtiles. Il ne s’occupe pas de produire des phénomènes psychiques ou de chercher à influencer négativement les autres, bien que le terme soit habituellement associé à ces pratiques. Le Christ intérieur, l’Esprit de Vie, viendra à la pleine occupation consciente de son temple humain individuel lorsque nous en ferons une habitation convenable pour Lui.



     



    Notre ami,
    dont nous avons suivi le développement, purifie tous ses véhicules comme cité.
    Puis graduellement, la force créatrice commence à s’élever dans l’épine
    dorsale.  Cette énergie spirituelle triple est symbolisée par le trépied
    de l’Oracle de Delphes, et  la corde triple tressée  mentionnée dans
    les écrits Orientaux, qui est jetée dans les religions ci dessus, se déroulant,
    permettant à l’homme de grimper vers l’habitat des dieux. En Orient, cette
    énergie est appelée la Kundalini. En Occident, elle est appelée l’Etincelle (
    de Vie), l’étincelle utilisée par Parsifal et bafouée par Klingsor. Elle est
    également l’Esprit Feu Spinal des Initiés Occidentaux de la flamme, les
    Rosicruciens. Lorsqu’il est actif, il peut être ressenti  comme un doux
    feu s’élevant dans la colonne, donnant un sentiment de pouvoir immense.



     



    Le mouvement
    de cette énergie provoque la floraison des sept bourgeons symboliques du Rameau
    d’Aaron,  la florescence  ou bourgeonnement du rameau d’acacia
    Maçonnique, l’ouverture des chakras ou boutons de lotus de l’aspirant de
    l’orient, et des Roses Rosicrucienne sur la croix. Nous trouvons  cette
    énergie vitale dépeinte dans la coutume occulte  de tous pays. Elle monte
    jusqu’à travers le cœur et dans la tête, où elle passe à travers la glande
    pinéale et le corps pituitaire. Ce sentier est aussi symbolisé par les perles
    du rosaire Catholique ; car la vérité a été dans le monde de tous temps,
    généralement inconnue, mais toujours disponible à l’Initié.



    Lorsque cette
    énergie achève son circuit dans le cerveau, elle rend possible une naissance
    consciente dans les mondes spirituels. Celui qui suit le Sentier Chrétien
    d’Initiation construit les véhicules de l’Adepte, qui le rendra capable de
    voyager avec la vitesse instantanée de la pensée à travers tous les mondes de
    notre univers dans la direction des affaires de notre Père Céleste.  




  • Commentaires

    1
    uriellea
    Dimanche 16 Octobre 2011 à 20:38

    pour moi le guide des guides c est le CHRIST , dieu le FILS  qui c est incarne dans l homme JESUS  ,le 6 janvier de l an 31 a ainon,il y est reste  2 ans et 3 mois ,ou 820 jours ,aux  5 avril de l an 33

    jour de la resurerction, il est venu aux centre de ca creation,a vaincu la mort, il est la lumiere du monde ,il est le chemin vers le pere .le samedi  4 avril de l an 33  vers  23 heures,il apparait

    a joseph  d arimathie ,et  lui donne le nouveaux courant du GRAAL ,a saint jean ,il donne le courant ROSE CROIX et plus tard l apocalypse,qui  se trouvent,en occident depuis pres de  2000 ans

    seul un initie ayant realise le soi , aux minimum peux transmetre un enseignement spirituel , si le CHRIST  le lui demande  .le reste n est orgueil  ,il y a des entitees  ANTICHRISTIQUE ,  en retard

    sur l evoluion qui font tous pour que le chercheur spirituel s egare,principalement en le poussant sur de vielle  techniques ,ex  chamanisme , tantrisme ,  pranayoga , channeling,  mediumnite ,

    ecriture automatique  , trance ,  ouija ,   Reiki qui est un melange de technique japnaise avec le jesuitisme  , ect  depuis l an 1604  le bouddhisme ,a ete integre aux courant du graal,ce qui

    vient du tibet est un   squelette  a notre epoque,  le bouddha  an 1604   sur la demande  CHRISTIAN  ROSE  CROIX ET D AUTRES INITIES c est eleve dans la sphere de mars ,pour y

    apporte la conpassion,ces vieille traditions nie en general  la divinite du CHRIST  la reduisant  a  jesus l homme , en occidant on travaille principalement sur les centres superieure de l homme

    sur le coeur et le centre larynge .vertu et creativite .les vertus nous protegent quant ont rentre dans le monde spirituel par la porte du coeur ,sinon ca peux etre la la follie ou on tombe dans

     l illusion avec la claivoyance de ventre ou channeling !         QUAND TU FAIT UN PAS VERS LA CONAISSANCE ,FAIT TROIS PAS VERTUEUX

    en occident le CHRISTS est le model  le guide des guides ,on travaille sur les mysteres de son incarnation, c est lui qui donne les  conaissances  pour notre epoque ,car tout evolue

    en occident le  CHRIST  est dieux le fils ,en orient bouddha,  le christ ,  mahomet ,moise ,laot tseu ,ect  pour eux c est pareille,a qui ca pofite pas aux chercheur ,qui si perd 

    le bouddhisme decadant ce rapproche beaucoup du materialisme,pourquoi , ils pronent tous les  deux  L ATHEISME !

    le bien est aux dessus de deux forme de mal qui s oppose  ex vous prenne un triangle isossele ,en haut  vous place le mot; ampathie,en bas a droite antipathie a gauche sympathie

    avec l ampathie ici on est aux dessus de la dualite               il faut la these , anthithese,et la symthese    LE BIEN  N EST PAS OPPOSE AUX  MAL IL TRANSCENDE LES DEUX FORME DE MAL



    2
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 12:28

    Bonjour. Je suis une croyante et pratiquante. Je crois en Christ mais je respect vos choix et croyances. Je travaille dans une société de nettoyage(>www.surfas.fr) qui s'occupe de l'entretien de la 188. Mes collègues ont chacun leurs religions et nous travaillons en harmonie et paix tout en respectant notre prochain. A bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :