• REALITE

    Image du Blog virtuellife.centerblog.net

    Réalité matérielle.

    Réalité signifiante.

    Réel.

    L'ordinateur sur lequel je travaille existe. Je ne peux pas le nier, il est là, dans sa matérialité. Il disparaîtra d'ailleurs quand il ne fonctionnera plus, c'est à dire lorsque ce que pour quoi il a été créé ne lui concèdera plus ce statut de "réalité matérielle".

    Cette réalité matérielle est générée par nos besoins. Certains sont vraiment essentiels, d'autres très superficiels. Cette réalité matérielle a une telle incidence sur notre vie quotidienne qu'elle finit même par influer sur les phénomènes liés à la "réalité signifiante".

    Notre conscience dispose de deux manières pour se représenter le monde. L'une correspond à la représentation exacte d'une réalité connue, la réalité matérielle, l'autre symbolise la perception intérieure de quelque chose d'impossible à voir.

    Cet ordinateur n'aurait aucune réalité signifiante pour un Mentawais ou un Aborigène. Il faudrait qu'ils changent leur représentation intérieure pour que cette réalité matérielle devienne tangible et prenne du sens. De la même façon, dans la jungle de Bornéo, nous serions confrontés à une réalité matérielle (environnementale) tellement déstabilisante que nous n'y trouverions qu'une durée de vie très limitée...

    La réalité du monde n'est pas la même pour tous.

    La réalité signifiante a tendance à unifier les individus les uns aux autres. Il s'agit du monde des significations construites par la pensée, par l'intermédiaire du langage, de l'imaginaire social institué, de l'imaginaire religieux ou de l'inconscient collectif, cette fabuleuse "matrice" qui agit sur nous comme un virus indécelable. 

    Ce monde est un espace signifiant et limité par des cadres très précis.   

    Dans la réalité signifiante, nous fonctionnons par accumulation de savoirs et par l'analyse rationnelle des phénomènes. C'est un monde conceptuel indispensable pour créer du sens. Les hommes y trouvent bien entendu toutes les marques d'appartenance qui leur sont si chères...Chacun se reconnaît et s'identifie à diverses catégories de sens. Les castes, les groupes, les peuples y prennent forme, nourris par les religions, les philososophies, les comportements sociaux, les idéaux, les fanatismes...

    La réalité matérielle a une influence considérable sur cette réalité signifiante. Il est reconnu par les Occidentaux par exemple que la BMW apporte une image sociale ou mieux encore la Rollex...Le matériel permet d'entrer dans une catégorie et d'être reconnu. Le signifiant que l'homme a donné à cette réalité matérielle qui n'en avait pas à priori a fini par apporter à cette réalité matérielle un pouvoir d'unfluence sur la réalité signifiante...Etrange échange de "bons" procédés qui s'entretiennent et sont renforcés à tous prix (très cher le prix bien entendu...). Les "maîtres" de la réalité signifiante savent user de la dialectique, des médias, de la "people attitude" pour abreuver la réalité matérielle et manipuler les masses.

    "J'existe parce que je possède une belle maison, que je roule en BMW et que je donne l'heure avec une Rollex. J'aime cette réalité signifiante et j'y adhère corps et âme. Et tant pis pour ceux qui doivent se contenter d'un HLM, d'une 4L et de la pendule de la cuisine. Nous ne sommes pas du même monde, nous n'avons pas les mêmes valeurs."

     La mondialisation est une oeuvre de déliquescence intellectuelle. Elle consiste à construire une réalité signifiante planétaire. L'imagination doit être restreinte afin de répondre aux lois du marché. L'inconscient collectif se doit d'être régulé à des fins bien précises.

    La création artistique elle-même entre dans des cadres de reconnaissance très précis. La rentabilité est son tuteur. A moins de créer pour soi et de ne pas chercher à diffuser aux autres étant donné que ça nécessite des structures financières, économiques, concurrentielles.

    Soit on l'accepte, soit on créé pour son propre bonheur. Ultime liberté ?

    Cette création solitaire favorise l'émergence d'une autre conscience. En s'extirpant des modèles et des phénomènes générés par la réalité signifiante, l'individu peut accéder à une dimension spirituelle qui n'est pas gangrénée par la pensée commune.  

    C'est là qu'apparaît le réel. Il a toujours été là d'ailleurs. Mais on ne le voyait plus.

    Le réel serait donc ce qui reste lorsque la réalité matérielle aurait retrouvé sa place originale, qu'elle ne servirait plus à constituer une réalité signifiante dissimulant des objectifs innommés...Je devrais par conséquent jeter cet ordinateur portable qui n'a aucune nécessité autre que celle que je lui ai donnée, cette réalité qui me permet d'entrer en contact avec quelques uns de mes semblables et de leur proposer cette réflexion qui me valorise...Hum, hum...La réalité signifiante de cet appareil est donc de me permettre d'exister dans une réalité que j'ai créée à des fins peu louables...Je me suis fait piéger...J'aurais mieux fait d'aller voir mes voisins immédiats, d'allumer un feu de camp, de les inviter à discuter sous les étoiles. Pas d'ordinateur, pas d'électricité, pas d'abonnement téléphonique et d'ADSL...Ah, l'ADSL, mais comment j'ai pu vivre sans ça pendant aussi longtemps ?...Autrefois ils faisaient une veillée auprès de la cheminée. Les Anciens racontaient des histoires, les enfants grandissaient dans la réalité signifiante de leurs aînés. Une réalité signifiante aussi simple que la réalité matérielle...D'ailleurs, nous aussi on aime ces vieux refuges de montagne avec leur vieux poêle à bois. 

    Mais on ne resterait pas y vivre.

    Qu'est-ce qui s'est passé ?

    Pourquoi a-t-on laissé le réel disparaître ? Pourquoi la réalité matérielle a-t-elle pris une place si importante que la réalité signifiante s'en nourrit et simultanément l'entretient ?

     C'est la perte du silence.

    "Nous ne nous connaissons pas encore parce que nous n'avons pas encore commencé à nous taire ensemble." Albert Camus.

     Aujourd'hui, des gens partent dans des retraites bouddhistes ou autres pour entrer dans le silence, dans la méditation, dans la quête spirituelle...Je commence à craindre dans tout ce mouvement l'apparition d'une réalité signifiante peu glorieuse, une recherche identitaire pour combler un vide bien compréhensible. "Tu sais quoi, maintenant je suis Bouddhiste, tu sais, tu devrais t'y mettre, c'est vraiment chouette..."

    Les lois du marché ne sont jamais loin de ce genre de "quête"... Robe rouge, tonsure, sandales et moulins à prières, stages et séminaires, conférences, livres et DVD...Bon, j'exagère...Un peu...Il y a bien entendu des gens honnêtes...Un peu...

     Alors, où il est ce réel ? Comment je dois m'y prendre pour rétablir l'équilibre entre une réalité matérielle qui doit être à mon service et non l'iverse, comment je dois m'y prendre pour me nettoyer des réalités signifiantes (et souvent insignifiantes...) qui me servent de balises ou de projecteurs ?

     Le silence.

     Le silence du monde, de la nature, des espaces vides d'hommes ou tout du moins de tout ce qui aujourd'hui représente l'homme.

    Pas de séminaires bouddhistes, taoistes, zen, zazen, pas d'églises catholiques, protestantes, musulmanes, scientologistes, survivalistes, et autres dérives en tous genres.

     Le silence du désert, le silence des montagnes, de l'Océan, des forêts profondes.

    Un feu de camp sous la lune et les étoiles. Peut-être un autre voyageur qui viendra attiré par les flammes, la chaleur, la communion d'âmes. Ils parleront d'autres territoires, des baies qu'il a trouvées sur la piste, du poisson qu'il a pris, de la cabane qu'il va construire, des villes qu'il a aperçues au loin, sous le brouillard...

     Nous vivons dans la cacophonie de nos cerveaux rentabilisés par des réalités signifiantes. Et dedans, ça cause en permanence.

     L'humanité s'est perdue en perdant le silence. Et chaque individu devrait apprendre à se taire. Pour enfin découvrir qui est à l'intérieur.       

    Source: http://www.la-haut.e-monsite.com/


  • Commentaires

    1
    uriellea
    Mercredi 19 Octobre 2011 à 16:54

    nous par rapport aux autres entites spirituel ,ex , les anges ,arkanges, trones, cherubins ,nous vivont dans un monde fait de matiere,couper de notre createur .

    il etait prevu que quand l homme , se serait  bien incarner,il lui faudrait cree dans la matiere,pour cela il lui fallait une pensee materiel,une pense binaire, c est vers le 16 eme siecle que ca 

    prit de l empleur,la pense devient objective, l epoque de copernic. cela permit a la sience ,la chimie ,chemin de fer,ect , de se develpper.mais il etait aussi prevu,vers 1900 que l homme 

    recoivent une nouvelle pense, une pense VIVANTE,qui permet de se relier a l ange,a l ame ,aux etres de la nature ect, cette pense demande beacoups d effort ,ce qui fait que pendant le 

    20 eme  siecle les hommes  ne l on pas travailler,alors la pense binaire ou morte c est trop developper,nous coupant encore plus du monde spirituel,nous donnant 2 guerres mondiale qui  

    aurait put etre eviter.aujourd hui la pense morte ou scientifique a pour ainsi dire environ 150 ans d avance sur notre epoque, et la penser vivante du COEUR a 100 ans de retard .la

    il se trouve donc une difference enorme entre la science et les valeur moral du coeur,le manque d ethique,pour bien le comprendre sur la terre l homme recoit une pense conceptuel pour 

    pouvoir y vivre, sinon il y aurait pas de ponts ,de trains d avion, de chirurgie pour les blesses,donc aussi moins d amies,et de commerce ,ect ,sinon on vivrait comme aux bengladesh

    et ensuite avant qu il est trop de degat on ajoute a la conscience humaine la pense du coeur vivante,ou clairvoyante ,la pense morte permet un debut de conscience de soit ,et de liberte

    depuis environ 4 siecles l homme devait developper cette pense  , c est une chose que baucoups ne savent pas ,si on veux RENTRE DANS LE MONDE SPIRITUEL sans le pense rigoureux

    ca va nous couter cher,on va y rentre sans y etre trop conscient ,et on va aqquerir une clairvoyance de ventre,et on accedera aux mauvaise entites sans rien pouvoir faire.ca s appelle

    la mediumnite,le channeling,la transe mediumnique,l ecriture automatique,le oui ja ,le chamanisme,ect ;la pense vivante demande, d etre tous le temps conscient,c est une  claivoyance              

     de TETE et permet de rencontre le VRAIS  CHRIST  si on le veux .   l es forces noire  font tous pour qu on developpe pas cette clairvoynce de tete 

    nous vivont sur terre li faut voir que notre evolution est differente de celle de l ange ,il n on pas de corps physique,le corps etherique est son  corps le plus dense 

    quand nous creons un ordinateur , pours qu il marche sur la terre,le monde spirituel cree un petit etre ,comme un  gnome ,c est lui qui pedale derriere,mais il est prisonier des forces des

    tenebres,par ce que l informatque  c est aussi leurs monde, cet etre est appele , grimlins ,rien a voir avec spilberg  .pour l aider dans son travaille et le notre,il y a une priere .

    on visualise le gnome , on prend son epee de lumiere et on tranche le lien qui le retien prisonnier,ensuite on visualise une coupe du graal, puis on fait coule l amour sur le gnome .

    ps .vers l 1900  un des inities qui a apporte la pense du coeur,ou vivante ,etait rudolf steiner,  pour les curieux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :